Mercredi 11 Décembre 2019 - 20:30

La petite histoire qui va te faire flipper ta race (tellement qu'elle fait peur)

La Bobine
Typhus Bronx
Clown qui pique :: 1h15 :: Tout Public (déconseillé aux moins de 12 ans)

C'est une histoire sordide que le Conte du Genévrier.
Une histoire qui s'immisce et croupit dans nos coeurs jusqu'à ce qu'on la recrache, plus difforme qu'avant.
Une histoire qu'on devrait enfouir à tout jamais. 
Une véritable usine à cauchemars.

Cette histoire, Typhus l'a entendue et l'a prise très à coeur. Ce soir, c'est à lui de la raconter.
Même s'il ne s'en souvient plus très bien, même s'il s'emmêle un peu les pinceaux, même si sa langue fourche, même s'il n'arrive pas à gérer ses émotions, même s'il se laisse emporter par ses pulsions... L'histoire vivra, coûte que coûte.
Mais quand le conte retrouve sa liberté, c'est pour mieux s'immiscer dans la réalité...

Si vous vous surprenez à paniquer, dites-vous simplement que... tout à une fin !
Jeudi 14 Mai 2020 - 20:30

Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour - Yannick Jaulin

La Bobine
Les plus belles histoires d’amour se disent en musique. Pour célébrer les mots, les langues et les histoires de son enfance, le fabuleux Yannick Jaulin nous offre deux contes musicaux, le premier à La Bobine, et le second à la MC2.

A la Bobine :
Celui-là aime tant son outil de travail qu’il lui dédie un spectacle. Aussi Yannick Jaulin nous conte-t-il sa langue. Laquelle est double. « Le français, [qu’il a] commencé à parler à l’âge de six ans. Il [lui] tarabuste le haut du palais, [lui] ébouriffe les gencives, porte les hargnes et les beautés de [sa] pensée. Et [sa] langue maternelle, le patois vendéen, [qu’il] salive, qui [se] connecte à [ses] entrailles, à [ses] replis de génération…» Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour est une ode aux langues non normalisées. Une histoire des dominations linguistiques qui jamais ne sombre dans le désespoir. En duo avec Alain Larribet, musicien du monde et béarnais, le conteur met des mots précieux sur son héritage, sur la résistance à l’uniformisation, sur la jouissance d’utiliser une langue pleine de sève et de jeunesse du monde.
Vendredi 15 Mai 2020 - 20:30

Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour - Yannick Jaulin

La Bobine
Les plus belles histoires d’amour se disent en musique. Pour célébrer les mots, les langues et les histoires de son enfance, le fabuleux Yannick Jaulin nous offre deux contes musicaux, le premier à La Bobine, et le second à la MC2.

A la Bobine :
Celui-là aime tant son outil de travail qu’il lui dédie un spectacle. Aussi Yannick Jaulin nous conte-t-il sa langue. Laquelle est double. « Le français, [qu’il a] commencé à parler à l’âge de six ans. Il [lui] tarabuste le haut du palais, [lui] ébouriffe les gencives, porte les hargnes et les beautés de [sa] pensée. Et [sa] langue maternelle, le patois vendéen, [qu’il] salive, qui [se] connecte à [ses] entrailles, à [ses] replis de génération…» Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour est une ode aux langues non normalisées. Une histoire des dominations linguistiques qui jamais ne sombre dans le désespoir. En duo avec Alain Larribet, musicien du monde et béarnais, le conteur met des mots précieux sur son héritage, sur la résistance à l’uniformisation, sur la jouissance d’utiliser une langue pleine de sève et de jeunesse du monde.

0 Panier

Votre panier est vide
Total : 0€
0 Panier