Jeudi 29 Octobre 2020 - 19:30

Hiboux

La Bobine
Cie Les 3 Points de suspension
Cérémonie collective :: Tout Public :: 90 min

Le jour de votre mort, les membres de votre famille, vos amis, vos collègues de travail se réuniront. Ils viendront peut-être de loin pour vous. Ils prendront un jour de congé. Ils échangeront leurs souvenirs, leurs anecdotes. Ils pleureront, ils riront, ils mangeront ensemble. Peut-être que malgré la tristesse et le désespoir, ils parviendront à rendre cet événement inoubliable, pour vous, à votre mémoire. Ça sera peut-être le plus beau jour de votre vie et vous ne serez pas là!
Hiboux est une messe contemporaine qui explore nos manières de faire du rite, nos représentations du deuil. Hiboux est aussi une histoire chorale qui nous raconte et nous invente.
Hiboux sera l’occasion d’enterrer collectivement un spectateur, d’échanger avec Gilles Deleuze, Thomas Edison ou Victor Hugo et de rencontrer le fantôme que nous allons devenir.

Et l’avantage de faire un spectacle sur la mort, c’est que personne ne sait ce qu’il y a après, alors on peut dire ce qu’on veut.
Jeudi 6 Mai 2021 - 20:30

Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour - Yannick Jaulin

La Bobine
Les plus belles histoires d’amour se disent en musique. Pour célébrer les mots, les langues et les histoires de son enfance, le fabuleux Yannick Jaulin nous offre deux contes musicaux, le premier à La Bobine, et le second à la MC2.

A la Bobine :
Celui-là aime tant son outil de travail qu’il lui dédie un spectacle. Aussi Yannick Jaulin nous conte-t-il sa langue. Laquelle est double. « Le français, [qu’il a] commencé à parler à l’âge de six ans. Il [lui] tarabuste le haut du palais, [lui] ébouriffe les gencives, porte les hargnes et les beautés de [sa] pensée. Et [sa] langue maternelle, le patois vendéen, [qu’il] salive, qui [se] connecte à [ses] entrailles, à [ses] replis de génération…» Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour est une ode aux langues non normalisées. Une histoire des dominations linguistiques qui jamais ne sombre dans le désespoir. En duo avec Alain Larribet, musicien du monde et béarnais, le conteur met des mots précieux sur son héritage, sur la résistance à l’uniformisation, sur la jouissance d’utiliser une langue pleine de sève et de jeunesse du monde.
Vendredi 7 Mai 2021 - 20:30

Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour - Yannick Jaulin

La Bobine
Les plus belles histoires d’amour se disent en musique. Pour célébrer les mots, les langues et les histoires de son enfance, le fabuleux Yannick Jaulin nous offre deux contes musicaux, le premier à La Bobine, et le second à la MC2.

A la Bobine :
Celui-là aime tant son outil de travail qu’il lui dédie un spectacle. Aussi Yannick Jaulin nous conte-t-il sa langue. Laquelle est double. « Le français, [qu’il a] commencé à parler à l’âge de six ans. Il [lui] tarabuste le haut du palais, [lui] ébouriffe les gencives, porte les hargnes et les beautés de [sa] pensée. Et [sa] langue maternelle, le patois vendéen, [qu’il] salive, qui [se] connecte à [ses] entrailles, à [ses] replis de génération…» Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour est une ode aux langues non normalisées. Une histoire des dominations linguistiques qui jamais ne sombre dans le désespoir. En duo avec Alain Larribet, musicien du monde et béarnais, le conteur met des mots précieux sur son héritage, sur la résistance à l’uniformisation, sur la jouissance d’utiliser une langue pleine de sève et de jeunesse du monde.

0 Panier

Votre panier est vide
Total : 0€
0 Panier